• UK: +44 (0)118 9653 904
    IRL: + 353 (0)61 512 840
  • support
Blog

Pourquoi envisager un upgrade JD Edwards cette année


JD Edwards EnterpriseOne 9.2 — Qu'attendez-vous ?

Depuis son lancement en Octobre 2015, JD Edwards EnterpriseOne 9.2 n’a pas cessé d’évoluer en proposant toujours plus d’innovation, sécurité, fonctionnalités et possibilité d’intégration.

Et ceci n’est pas près de s’arrêter : le nouveau mode de livraison des innovations, sur base régulière «continuous delivery» au moins deux fois par an, permet aux clients de bénéficier de l’innovation Oracle sans passer par des projets de migration lourds et coûteux. Vous n’avais pas encore migré à EnterpriseOne 9.2 ? Voici quelques autres bonnes raisons pour envisager un upgrade cette année.
 

1. Extension du Support Oracle

Le support Oracle a été étendu, pour la version E1 9.2, au-delà des durées standard prévues par la politique Oracle  Apps Unlimited (8 ans) : EnterpriseOne 9.2 bénéficiera du support actif d’Oracle jusqu’en 2028. Ceci témoigne de l’engagement d’Oracle à poursuivre l’investissement pour cette release très riche et innovante.

 

2. UXOne

Contenu prédéfini et prêt à l’emploi (tableaux de bord, alertes, écrans composites, query etc.) pour plus de 50 rôles au sein de l’entreprise. La nouvelle interface utilisateur UXOne offre, entre autres, énormément de possibilités de personnalisation du poste de travail sans développement, pour une expérience utilisateur toujours plus adaptée aux exigences de chaque collaborateur.  
 

 

3. Intégrations Natives et Orchestrateur

De plus en plus de possibilité d’intégration natives (API, Webservices) pour que JD Edwards reste au cœur de votre architecture applicative, soit-elle on-premise, hybride ou Cloud.
 
L’orchestrateur, né initialement pour répondre aux besoins spécifiques de l’Internet des Objets, est désormais un outil capable de gérer tout type d’échange entre l’ERP et les autres systèmes périphériques et de générer des notifications et des messages d’alerte personnalisables. Son interface utilisateur intuitive accompagne pas à pas dans la création des orchestrations, permettant de s’affranchir des ressources IT et développement.
  
 

4. Collaboration et partage de l’information

Grâce à l’intégration native avec Oracle Content and Experience Cloud, les utilisateurs JD Edwards peuvent maintenant bénéficier d’une solution collaborative de gestion documentaire dans le cloud, avec la possibilité de partager documents, annotations et de créer des conversations avec d’autres utilisateurs à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise.
 
 


J’ai décidé de migrer !
« Simplified Upgrade » ou migration standard ?

Si vous êtes utilisateurs de EnterpriseOne 9.1 ou 9.0 update 2, vous avez la possibilité de réaliser votre migration avec l’approche
« Simplified Upgrade », avec des gains significatifs en termes de coûts et délais de migration. Si votre version actuelle est antérieure, une migration de type standard sera nécessaire pour passer à la version 9.2. Que vous soyez dans le premier ou le deuxième cas, il y a quelque point d’attention à considérer pour optimiser votre projet :
 
 
1. Le Business Case 
La clé de la réussite de tout projet, de migration ou pas, est le Business Case : fournir au sponsor, au management et au business une vision claire et détaillée de la valeur que le projet apportera à l’entreprise et au travail quotidien des utilisateurs. Du point de vue technique et fonctionnel, le portail www.learnjde.com fournit plein d’informations utiles autour des nouvelles fonctionnalités, et le « Product Catalog » (accessible depuis le même portail) vous permettra de réaliser un comparatif entre versions pour tous les domaines fonctionnels.  
 
2. Migration ou Transformation ?
Si votre version JD Edwards est particulièrement ancienne ou si votre business a radicalement changé depuis la première implémentation, vous serez probablement tentés de réaliser la transformation de votre modèle et vos processus en même temps que la migration. Bien que cela soit indispensable dans certains contextes, le conseil est de séparer les deux projets autant que possible. Ceci vous permettra de réduire la complexité et les risques et de mieux maîtriser la durée et le budget de chacun des projets.   
 
3. Infrastructure
Avez-vous déjà réfléchi à une infrastructure Cloud pour votre JD Edwards ? L’hébergement, chez Oracle vous permettra de vous affranchir des problématiques liées à l’obsolescence de la plateforme, à la sécurité et à la maintenance. Avec Oracle, on  propose une offre IaaS dédiée aux clients JDE « Cloud9 », n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus. 
Vous avez une stratégie plutôt on-premise ? Aucun problème : JD Edwards reste ouvert à tous les types de plateforme, on-premise ou cloud : le choix reste celui du client 
 
4. Développements spécifiques et retrofit
Chaque entreprise a développé ses propres programmes spécifiques en complément des programmes standard de l’ERP  afin de mieux répondre aux exigences du business et des utilisateurs, et certainement c’est votre cas aussi. Mais êtes-vous sûrs d’avoir encore besoin de la totalité d’entre eux ? Un retrofit « acritique » de la totalité de vos spécifiques rajoute non seulement coûts et délais, mais aussi risques à votre projet de migration. Commencer votre projet par une phase de Cadrage, vous permettra de mieux comprendre la nature et la complexité des développements existant, et procéder ainsi à la sélection et au retrofit uniquement de ceux qui représentent un vrai avantage compétitif pour votre entreprise. Quelques exemples
  • Les aménagements d’écran : développés dans le passé afin de répondre à des exigences de productivité (ou dans des cas plus rares, d’habitude de travail), ils peuvent être abandonnés aujourd’hui grâce aux nombreuses options de personnalisation du poste de travail offertes par JD Edwards. 
     
  • Le reporting : EnterpriseOne 9.2 vous permet de répondre aux besoins des utilisateurs par le biais de tableaux de bord captivants, interactifs et dynamiques. Grâce à OVR les utilisateurs pourront concevoir et créer eux-mêmes leur propres états et tableaux de bord, et vous pourrez abandonner un bon nombre des états spécifiques (statiques) créés dans le passé. 
     
  • Les développements obsolètes : prenez le temps d’analyser chaque spécifique par rapport à la date de dernière utilisation (attention aux traitements de fin d’année !). Vous serez surpris du nombre de spécifiques, indispensables à un moment donné, qui ne sont devenus obsolètes aujourd’hui.
     
  • Les développements obsolètes 2 : l’introduction de nouvelles fonctionnalités chaque année rend aujourd’hui superflus des spécifiques qui avaient plein de sens il y a quelques temps. Lors de la phase de Cadrage, prenez le temps de réaliser une analyse « Net Change » et profitez du projet de migration pour revenir au standard quand cela est possible. Un complément de conduite du changement permettra aux utilisateurs d’être rapidement à l’aise avec le nouveau processus, avec des gains de productivité pour tous.   

 

5. La conduite du changement

Même si on ne change pas de produit, un changement de version peut représenter un gap important en termes d’utilisation : nouvelle interface, nouvelles fonctionnalités, nouvelles options de personnalisation….sans compter que, si votre implémentation remonte à quelques années déjà, il y a potentiellement eu une perte de connaissance progressive de la solution, en raison notamment du renouvellement naturel des équipes aux fils des années. Profitez de cette occasion pour organiser une formation complète et exhaustive à l’utilisation de la « nouvelle » solution : vos utilisateurs vous en seront reconnaissants, et votre sponsor aussi. 
 

 

En Savoir Plus

 

Tags: JD Edwards EnterpriseOne, Upgrade, UX, hybrid cloud

< Retour sur le blog


A propos de l’auteur

Stefania Frigerio

Stefania Frigerio est Directeur Stratégie Produit pour Redfaire. Elle a travaillé sur Oracle JD Edwards pendant plus de 15 ans couvrant une grand nombre de fonctions incluant : Consultante Finance, Chef de projet, Responsable avant-vente et opérations.

Étapes Suivantes
Événements